Il est MIDI dans l'orgue


Jusqu'à ces dernières années, l'orgue à tuyaux a toujours bénéficié des derniers perfectionnements de la technique. Pourquoi maintenant ne pas le sortir du ghetto dans lequel on l'a enfermé en l'ouvrant vers le monde extérieur de la musique en le dotant d'une interface MIDI. On trouverait ainsi toutes les possibilités qu'offre cette interface associée, pourquoi pas à un ordinateur :

 MIDI OUT : édition de partition, enregistrement des improvisations, adjonction de sons nouveaux (ce que recherchent les jeunes organistes) etc.

 MIDI IN : commande de l'orgue par des claviers extérieurs, écoute par un élève de son interprétation d'une pièce pour détecter les défauts éventuels de "phrasé" etc.

 Autre avantage de la mise en place de cette interface : un agrandissement du nombre de jeux de l'instrument est facile en lui adjoignant un ou des sommiers auxiliaires parfaitement gérés.

 Comment faire ?

Transmission électrique

Si l'orgue qui doit recevoir cette interface est à transmission électrique, l'installation est pratiquement évidente puisque les sommiers sont déjà équipés d'électroaimants de tirage des soupapes (soit directement soit par électropneumatique). Les claviers et le pédalier ont déjà leurs contacts.

Transmission mécanique

Si l'orgue est à transmission mécanique, il doit le rester. On pose alors des électroaimants de commande près des soupapes et des contacts sous les claviers et le pédalier pour le bon fonctionnement de l'interface. Dans ce cas, les dispositifs MIDI sont transparent quant à la transmission et ne viennent jamais assister la dite transmission.

 Dans tous les cas, l'orgue s'ouvre vers le monde extérieur sans pour autant perdre ni son caractère ni son identité musicale; il a tout à y gagner.

 L'interface MIDI

L'interface doit répondre à toutes les exigences de l'orgue à tuyaux à transmission électrique ou mécanique (nous ne parlons pas de l'orgue à transmission pneumatique qui demande éventuellement une intervention beaucoup plus profonde). Elle est composé de deux unités : MIDI IN et MIDI OUT les deux n'étant pas forcément installées dans l'instrument tout dépend de l'utilisation que l'on s'est fixé.

Elle reconnaît essentiellement NOTE ON et NOTE OFF et ignore la vélocité, ce paramètre n'ayant pas de signification pour l'orgue : le tuyau chante ou ne chante pas ! Les autres évènements MIDI sont filtrés pour la plupart.


 Si certaines questions n'ont pas été abordées, contactez-nous. Ceci nous permettra de faire évoluer ce site.