Où sont les Watts


Contrairement à ce que l'on pense, les watts ne sont pas forcément dans l'amplificateur; on ne peut pas le dissocier de son enceinte acoustique et on peut même dire que c'est l'enceinte acoustique qui va imposer la puissance à délivrer par l'amplificateur.

La puissance dont il est question ici est la puissance efficace qui n'est pas celle des marchands de musique qui annoncent souvent la puissance musicale qui est en fait la puissance crête (environ deux fois la puissance efficace : ça fait plus costaud!).

Avant d'aller plus loin, il faut regarder la caractèristique acoustique principale d'une enceinte qui est définie par son rendement (ou sa sensibilité).

Ce rendement est mesuré de la façon suivante : on envoi un watt dans l'enceinte et, avec un micro étalon, on mesure la puissance acoustique délivrée avec le micro placé à un mètre de l'enceinte : cette puissance est exprimée en SPL soit Sound Pressure Level (traduction Niveau de Pression sonore en dBA).

On aura donc pour une enceinte donnée, par exemple : sensibilité 1W/1m/87dB SPL.

Les dB ont une echelle logarithmique; ceci veut dire que lorsque on ajoute 3 dB, la puissance double.

  Bruit de fond dans une pièce tranquille Bruit d'une faible circulation Faible musique d'ambiance Conversation Musique à niveau moyen Musique à niveau élevé Musique à niveau très élevé discothèque Niveau prolongé pouvant endommager l'ouie
Niveau sonore en dB
40
50
60
70
80
90
100
110
Puissance de l'amplificateur en watts
0,00003
0,0003
0,003
0,03
0,3
3
30
300

Ces niveaux moyens ont été relevés avec une enceinte acoustique d'une sensibilité de 87 dB ce qui est sonvent la sensibilité d'une enceinte haute fidélité.

Dans ces conditions, si la sensibilité de l'enceinte est supérieure de 3 dB (soit 90 dB), la puissance délivrée par l'amplificateur doit être divisée par 2 pour obtenir le même niveau sonore.

Sur le tableau, on voit que pour obtenir 90 dB de niveau sonore, il faut une puissance de 3 Watts. Avec une sensibilité de 93 dB, il ne faut plus que 1,5 Watts, avec 96 dB, il ne faut plus que 0,75Watts etc...

Il existe des enceintes à très forte sensibilité (110 dB); elles se contentent d'un amplificateur de 5 à 10 Watts!

Outre la sensibilité, il faut tenir compte de la bande passante de l'enceinte. En général, elles respectent plus ou moins la bande dite audio qui est de 20 Hz à 20 kHz.

Bien entendu, il faut tenir compte de la puissance admissible par l'enceinte ( ne pas la dépasser faute de quoi, vos hauts parleurs vont souffrir!).

Donc, connaissant les caractéristiques de l'enceinte et la puissance acoustique désirée, on peut choisir la puissance nécessaire de l'amplificateur. Pour passer des transitoires correctement, on peut multiplier cette puissance par 2.

Pour l'orgue, la fréquence la plus basse est d'environ 16 Hz (32'). Il faudra prévoir un caisson de grave pour espérer reproduire cette fréquence.

L'amplificateur devra donc être stéréo avec caisson de basse (trois voies).

Par exemple, pour obtenir une puissance acoustique de 110 dB, il nous faut un amplificateur de 20 Watts.

On voit que la notion d'amplificateur "costeaud" est toute relative. Si vos enceintes ont un rendement de 81 ou 82 dB (et oui, ça existe!), il vous faudra un amplificateur de 140 Watts!

Pour terminer, il faudrait également tenir compte de la pièce dans laquelle votre système va être installé mais ça nous amènerait trop loin......

 

RETOUR